Deux journées spécifiques de mobilisation pour l’urgence climatique arrivent en mars :

  • Le vendredi 13 : journée de grève lycéennes et étudiantes (avec volonté d’un soutien interprofessionnel). La prochaine journée internationale/mondiale de ce type est prévue le vendredi 24 avril.
  • Le samedi 14 : journée de marches pour le climat (comme en mars 2019). Solidaires participe à la construction du cadre unitaire (interorga écologie) qui va notamment déboucher sur un appel large à mobilisation d’ici quelques jours. Le site internet (avec cartographie) : https://marchepourleclimat.fr
Nous nous retrouverons pour une nouvelle Marche pour le climat à Montpellier.
Face à l’ampleur et la gravité des événements climatiques actuels et à venir, un collectif d’organisations diverses appelle à élever le niveau de mobilisation citoyenne pour passer à l’action lors de la MARCHE pour le CLIMAT qui partira de la place de la Comédie à 14h.

Le dossier de synthèse sur le site de Solidaires : https://solidaires.org/Mobilisation-ecologistes-des-13-et-14-mars

 En dehors de l’importance primordiale de la lutte contre le réchauffement climatique, ces journées doivent aussi servir à faire le lien entre la mobilisation pour nos retraites et la mobilisation climatique.

Le tract Solidaires qui fait le lien, « Retraite : une loi antisociale et climaticide » et qui appelle au 13 et au 14 mars : https://solidaires.org/Molbilisations-pour-le-Climat

Solidaires fonction publique a déposé un préavis de grève spécifique sur ces 2 jours : https://solidaires.org/Preavis-de-greve-Solidaires-Fonction-publique-pour-le-mois-de-mars

 

 

 

 

49.3 Un véritable déni de démocratie !

Une seule réponse s'impose, la mobilisation !

 

 

 

Rassemblements  Montpellier :

Le 2 mars - 18h00 - devant la CPAM Gambetta

Le 3 mars - 18h00 devant la permancence de P. Vignal

 

Les organisations syndicales de salarié-es et de jeunesse (CFE-CGC, CGT, FO, FSU, Union syndicale Solidaires, FIDL, MNL, UNEF, UNL) ont pris acte de l’annonce par le Premier ministre samedi dernier en fin d’après-midi d’utiliser l’article 49-3.
(49.3) Une seule réponse s’impose, la mobilisation ! Lire le communiqué intersyndical

Après plusieurs mois de grèves et de mobilisations, la réponse du gouvernement est donc après le mépris du dialogue social, celle d’un passage en force. Lire le communiqué de SOLIDAIRES

 

La mobilisation de toutes et tous est urgente alors que le procès du journaliste Julian Assange s’est ouvert ce lundi 24 février dans une petite salle de la prison de Belmarsh (Nord de Londres), où il croupit depuis son expulsion de l’Ambassade d’Equateur.

Un silence gênant élude cette actualité en France alors que, partout dans le monde, les opinions publiques et les journalistes se mobilisent pour empêcher que la justice des Etats-Unis obtienne l’extradition de ce journaliste australien, coupable selon elle de 18 chefs d’inculpation, dont celui d’espionnage !

Créateur de Wikileaks, Julian Assange serait, aux yeux de la Justice américaine, « coupable » d’avoir permis la révélation de mensonges d’État au grand public. Toutes les rédactions dans le monde ont largement profité de ces informations, ont enquêté et les ont répercutées. Julian Assange serait « coupable » de s’être mis en travers de la communication massive de l’administration américaine et des lobbys d’armement, et leur culture du secret destinée à faire oublier aux citoyens que leurs impôts servent à tuer dans le monde entier.

Cette demande d’extradition est formulée en violation de toutes les conventions internationales garantissant la liberté d’informer et d’être informé.

La Maison des lanceurs d’Alerte, dont Solidaires est membre fondateur, avec 16 autres organisations, ont saisi la commissaire aux droits de l’Homme du Conseil de l’Europe, Dunja Mijatović, du cas de Julian Assange pour obtenir sa libérartion.

https://mlalerte.org/proces-de-julian-assange-lextradition-vers-les-etats-unis-violerait-gravement-les-droits-de-lhomme/

C’est le principe même de la liberté d’informer dans le monde qui est mis en cause.

 

À noter en particulier : 

  • Le 5 mars : Journée de mobilisation des facs et de la recherche
  • Le 8 mars : Journée internationale de mobilisation et de lutte des femmes (tracts et préavis spécifique à venir)
  • les 13 et 14 mars : journées de mobilisation climat

 

  • Le 31 mars : Prochain "Temps fort" de la mobilisation intersyndicale et interprofessionnelle contre le projet de réforme des retraites

 

Retrouvez l’ensemble de nos préavis de grève pour la période du 1er au 31 mars
en cliquant ici

 

 

On lâche rien ! 

Grèvons et manifestons ensemble le 20 février

Continuons sans trêve

Le combat contre la retraite à points

 

Manifestation à Montpellier 10h30 –  Départ devant la CPAM – Cours Gambetta

 

 

Tous et toutes ensemble le 14 janvier en grève et en manifestation !

 

 Le retrait PROVISOIRE de l'âge pivot, c'est du pipeau, une immense fumisterie !!!! 

Montpellier - 10h30 - Place de Zeus

Béziers - 10h30 - Bourse du travail

Sète - 10h00 - Place de la mairie

Pézenas - 9h00 - Rassemblement, place de la république puis départ pour Béziers

 

Pour gagner cette lutte, nous tous et toutes devons intensifier l'action ! Sinon, nous perdrons !

 

Plutôt un mois de galère que des mois de misère !

 

Et le 16 janvier, si pas de retrait nous continuerons  : Manifestation à Montpellier prévue à 10h30 -  Place de Zeus

 

LA LUTTE CONTINUE !!!!!

Vendredi 10 janvier :

  • 7h20 devant le collège Les Escholiers de la Mosson à Montpellier : Rassemblement et action éducation 
  • 12h30 devant Sanofi - Arrêt de Tram Pilory
  • 14h00 au local associatif "La Carmagnole (10 rue Haguenot à Montpellier) : AG Education / ESR
  • 18h00 Le Peyrou à Montpellier : Manifestation aux flambeaux 

Samedi 11 janvier :

  • 13h00 place de la Comédie à Montpellier :  : Action "Classe en solde" 
  • 14h00 : Halles Laissac ( Tramway Observatoire) : Départ de la manifestation interprofessionnelle

Dimanche 12 janvier :

  • 11h00 à la Carmagnole : conférence afin de donner la parole aux blessé.e.s eux même ainsi qu’à leurs avocat.e.s., une retransmission de cette conférence est prévue sur internet afin que tout le monde puisse suivre ce qu’il s’y passe
  • MARCHE DES MUTILES pour L'EXEMPLE - 14 h00 - Départ : Place de la Comédie à Montpellier.

Les secteurs les plus en pointe dans la mobilisation contre la réforme des retraites ont maintenu le cap pendant les fêtes de fin d’années. Un mois de grève à la SNCF et à la RATP envers et contre tout, un mois de perte de salaire pour défendre la retraite de toutes et tous. C’est la solidarité interprofessionnelle !

Lorsque le gouvernement propose que le nouveau régime de retraite ne s’applique aux personnels de l’Opéra de Paris que pour ceux qui arrivent en 2022, ils répondent : « Il nous est proposé d'échapper personnellement aux mesures, pour ne les voir appliquées qu'aux prochaines générations. Mais nous ne sommes qu'un petit maillon dans une chaîne vieille de 350 ans. Cette chaîne doit se prolonger loin dans le futur: nous ne pouvons pas être la génération qui aura sacrifié les suivantes ». C’est la solidarité entre les générations !

Car si la réforme injuste de Macron-Delevoye passe maintenant, il sera difficile de faire marche arrière et de reconstruire un système juste et équilibré ! Les retraité.es de tous les pays qui se sont engagé.es dans cette voie en paient le prix fort. Les suédois.ses ont perdu plusieurs centaines d’euros en passant au système à point, pendant que les retraité.es allemand.es comme les anglais.es sont obligé.es de re-travailler pour finir les fins de mois. C’est cette perspective que nous devons combattre.

Les 9 10 et 11 janvier organisons des journées mortes dans les mairies, départements, régions, etc. Plus de cantine scolaire, de ramassage des ordures ménagères, de transport scolaire, plus de services sociaux, plus d’état civil...

 

 JEUDI 9 Janvier 2020 :

MONTPELLIER - 14h00 -Place de Zeus

BEZIERS - 10h00 - Bourse du travail 

SETE - 10h00 - Place de la mairie

 

Le tract de la Fédération Sud CT

Le tract de Solidaires - Fonction Publique

 

 Notre premier moyen de gagner, c’est la lutte, c’est rejoindre les secteurs en grève reconductible, se mettre en grève !
 Pour autant, des camarades ne peuvent faire grève, parce qu’ayant le statut d’indépendant-es, retraité-es, sans emplois...
 Pour ceux et celles dans ce cas et qui veulent et peuvent soutenir la lutte par cet autre moyen, voici les infos de caisses de grèves et pot de soutien des syndicats de Solidaires.
 Ces informations seront mises à jour régulièrement.


 Sur le site de SOLIDAIRES

Caisse de grève SUD Rail LR ou par courrier : SUD-Rail - 175 rue Joseph Cugnot - 34070 Montpellier

 

 

 

Sous un prétexte de simplification, le gouvernement tente de mettre en place la réforme des retraites avec un système à points. En fait, il a pour objectif de nous faire travailler plus longtemps et de diminuer le montant des pensions. Notre système de retraite actuel doit être amélioré. Ce qui signifie : gagner de nos nouveaux droits. C’est la question de la répartition des richesses qui est centrale, à l’heure où les distributions de dividendes et les exonérations de cotisations sociales battent des records.
Retrouvez l’ensemble de nos prévis de grève pour la période du 1er au 31 janvier en cliquant ici