COMITE TECHNIQUE

  • Mairie Montpellier:          0
  • Métropole 3 M:               1
  • Centre de gestion 34:    2
  • CCAS de Montpellier:    0
  • Conseil départemental 34: 1
  • mairie Clermont-l'Hérault: 1
  • mairie St André de Sangonis: 1
  • mairie Marsillargues; 3

COMMISSION
ADMINISTRATIVE PARITAIRE

  • 1 siège en CAP C de la métrople 3M
  • 1 siège en CAP B de la métrople 3M
  • 1 siège en CAP A du CD34

 

 

L'état a annoncé une "victoire" du non à 56,4% mais les résultats là où le peuple kanak vit majoritairement sont bien différents : 82,2% de « oui » dans la province des Îles et 77,5% dans celle du Nord (25,9%, dans la troisième province, celle du Sud). De plus, ces résultats intègrent le vote de milliers de personnes directement issues de la politique de peuplement de la colonie appliquée durant des années par l’Etat français.

En savoir plus

Le  bulletin des conditions de travail et de la santé au travail pour les équipes syndicales  vient de paraître.

Le 9 octobre, près de 2000 personnes ont manifesté dans les rues de Montpellier à l'appel de Solidaires, la CGT, la FSU et FO qui appelaient à protester contre la politique sociale du gouvernement. Les étudiants en lutte contre la précarité et la sélection étaient présents dans le cortège. Il faut noter que, tôt le matin, de nombreux  agents de sécurité privée entouraient le campus, accompagnés de dobermans aux abords du bâtiment de la présidence.

Pour la première fois en France, un tribunal reconnaît un accident du travail lié à l'électrosensibilité.

Diagnostiqué électrohypersensible depuis 2011, un technicien d'un service client d'une entreprise de télécommunications, avait été maintenu à un poste sans aménagement malgré les préconisations de la médecine du travail recommandant un changement de poste moins exposant aux ondes électromagnétiques. Son malaise, survenu le 6 novembre 2013 sur son lieu de travail a été reconnu comme accident du travail par le Tribunal des affaires de sécurité sociale de Versailles par jugement du 27 septembre.

Nos salaires, pensions de retraite et minima sociaux stagnent et les dividendes versés aux actionnaires, multipliés par 5 en 3O ans, flambent !

Dans chaque entreprise, dans chaque administration, sur les lieux d’études, dans les lieux de vie, ensemble le 9 octobre, il est grand temps de nous faire entendre pour que le progrès social soit au rendez-vous !

Le salaire, pour vous c'est ce qui tombe à la fin du mois ? Et bien sachez que vous êtes dans le faux  !
Franck LEPAGE nous explique cela.

 

Le bureau national de l’Union syndicale Solidaires a décidé d’appeler à cette date de mobilisation. Nous partageons avec les organisations signataires du communiqué du 30 août  la nécessité de faire face aux attaques antisociales et idéologiques que continue de dérouler ce gouvernement.

Un million de travailleurs vivent avec moins de 850 euros par mois. Avoir un emploi ne protège pas de la pauvreté, notamment pour ceux qui travaillent à temps partiel ou alternent des périodes de travail précaire et de chômage.

Un million de personnes exercent un emploi mais disposent d’un niveau de vie inférieur au seuil de pauvreté

En savoir plus

Le 5 juin 2013, à Paris, Clément Méric, syndicaliste à Solidaires étudiant-e-s et militant antifasciste, mourait sous les coups de skinheads néo-nazis. Du 4 au 14 septembre aura lieu à la Cour d’Assises de Paris le procès des agresseurs de Clément et de ses camarades présents à ses côtés ce jour là (eux aussi membres de Solidaires).

Le Comité pour Clément auquel participe Solidaires est en train de prévoir une mobilisation à Paris. Pour de plus amples cliquer ici