Le 28 septembre 2017
En solidarité avec l'ensemble des femmes européennes, après la lutte exemplaire des femmes espagnoles en 2015, polonaises en 2016, nous exigeons que les droits des femmes, la liberté de disposer de son corps, le droit à l'avortement et à la santé soient respectés dans tous les pays européens et inscrits comme droits fondamentaux.

  • Des positions très différentes en Europe :
  • Malte : avortement strictement interdit
  • Irlande, Chypre et Pologne : interdit mais toléré en cas de viol et risques pour la vie de la femme
  • Finlande : accepté MAIS avec justifications, l’IVG est légale avant 17 ans ou après 40 ans, après quatre enfants ou en raison de difficultés économiques, sociales, ou de santé.
  • Royaume-Uni : l'Abortion Act de 1967 a légalisé l'IVG. Celui-ci n'est possible que si deux médecins donnent leur accord, pour raisons médicales (menaces pour la santé de la mère, enfant malformé, handicapé) ou sociales.
  • Tous les autres pays de l’union européenne : autorisés mais bon courage !

Le jeudi 7 septembre à 13h Place Pierre Flottes à côté du jardin du Peyrou à Montpellier

Le soutien que nous avons apporté à trois salariées licenciées à l'Institut Saint Pierre de Palavas dans de scandaleuses conditions nous a valu une plainte en diffamation à l’encontre d’un de nos militants : Richard Abauzit, ainsi qu’à l’encontre de la journaliste et du journal ayant relaté la conférence de presse. Depuis les prud’hommes ont rendu un premier jugement positif pour deux des trois salariées concernées et le directeur a été remercié par l’Institut Saint Pierre. Malgré cela, la plainte n’a pas été retirée et l’audience au tribunal  à 14h au T.G.I. de Montpellier, elle met gravement en cause et la liberté d’expression et les possibilités de défense des salariés.

VENEZ NOMBREUX soutenir Richard Abauzit

 

Fiche juridique

SUD CT est contre le cumul d’activités et  revendique la réduction du temps de travail, 32h tout de suite vers les 28h, pour vivre mieux, et pour que tout le monde travaille.
Pour autant, les emplois à temps non complet imposés, les faibles traitements, mais aussi l’envie de partager une pratique artistique peuvent amener à demander un cumul d’activité.

Dans le public comme dans le privé !

Ces attaques sont le pendant de la remise en cause du code du travail et des protections et droits des salariés du privé. C’est pourquoi, la fédération SUD CT appelle l’ensemble des agents des collectivités territoriales à rejoindre les mobilisations qui s’annoncent d’ores et déjà contre la future loi travail 2

 Dès le 12 septembre, partout en France dans la grève et dans la rue

L'autorité de sécurité alimentaire des Pays-Bas a annoncé avoir découvert des milliers d’œufs contaminés au fipronil, un pesticide anti-poux rouges dont l’utilisation pour la production alimentaire est interdite dans l’Union européenne. Ce produit est connu pour sa toxicité sur les abeilles et pour son impact sur la production d’hormones thyroïdiennes. Des millions d’œufs pourraient être contaminés. En France, sept entreprises sont concernées et près de 250 000 œufs contaminés auraient été mis sur le marché.

En savoir plus

Des attaques sans précédent contre les collectivités territoriales :

  • 13 milliards d'économies supplémentaires
  • 120 000 emplois supprimés
  • rétablissement du jour de carence
  • hausse du temps de travail
  • différenciation du point d'indice

etc ...

Lire le tract

Sous la pression d’EDF et d’Areva, et au mépris des impératifs de sûreté nucléaire, l'Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) est sur le point de donner le feu vert aux pièces défectueuses de l'EPR : sa cuve et son couvercle. Jusqu’au 12 septembre prochain, l’ASN consulte les Français sur cette décision.

Evidemment, répondre à cette consultation (lancée en plein milieu de l’été) est assez compliqué. Greenpeace vous propose un petit guide pour faire cet exercice digne des 12 travaux d’Astérix .

Lire le guide
Accéder à la consultation

Le ministère de la Cohésion des territoires a déclaré que le gouvernement réduirait les aides personnelles au logement de cinq euros par mois à partir du 1er octobre suite à l'application d'une réforme d'économie budgétaire décidée sous le quinquennat précédent.

Il faut bien que les retraités, les étudiants,  les précaires remplacent les contribuables qui payaient l'ISF.

10 ans après la loi de 2007, où en est-on ?

Les 10ème Assises Nationales de la Protection de l’Enfance se veulent à nouveau un lieu d’échanges aux fins d’enrichir la réflexion des professionnels du secteur. Les objectifs fixés cette année peuvent sembler aux premiers abords louables, mais peuvent-ils échapper aux logiques marchandes de la loi de La loi 2007-293 du 5 mars 2007, engagées depuis 10 Ans ?