Les syndicats pensent que 1200 à 2500 postes sont menacés. A Montpellier ce sont 200 des 1.100  postes qui devraient disparaître. Entre 2009 et 2011, 4.000 postes avaient déjà été supprimés. Rappelons que Sanofi a fait cette année 8,8 milliards de bénéfices. Pour se justifier, la direction de Sanofi invoque « une démarche stratégique » et renvoie en septembre le début de « discussions plus précises ».