Les sapeurs-pompiers professionnels de l’Hérault ainsi que les personnels administratifs et techniques du SDIS34 sont entrés en grève illimitée le 18 novembre 2011 à l’appel de l’intersyndicale (SA SPP-PATS 34, SNSPP 34, CGT34, SUD SPP/PATS et FO SPP / PATS).

Une délégation des organisations syndicales a été reçue pendant plus d'une heure vendredi 25 novembre par le président du Conseil général, André Vézinhet, ainsi que Michel Gaudy, président du conseil d'administration du Sdis 34 et un autre élu, M.Arcas et en présence du colonel Christophe Risdorfer, directeur départemental du service d'incendie et de secours..

Ils dénoncent :
1. Une souffrance au travail et une ambiance délétère provoquée par le managementautocratique et autoritaire du colonel Risdorfer avec le soutien du président duconseil d’administration Mr Gaudy.
2. Le harcèlement et l’intimidation des agents
3. Le chantage et la discrimination syndicale.
4. Une non valorisation du temps de travail.
5. Les pertes des acquis et du pouvoir d’achat. pour les agents de catégorie C.
6. Une organisation fonctionnelle lourde et complexe.
7. La sécurité des agents en danger.
8. Un service public en danger.

Ils demandent à ce que Mr le Préfet et le Président du Conseil Général de l’Hérault M.Vezinhet ouvrent de véritables négociations sur des dysfonctionnements qu'ils dénoncent depuis de nombreux mois. Ils souhaitent  le retour à un véritable dialogue social construit et constructif et la fin du déni de démocratie qui n’a que trop duré.

Pour lire le courrier envoyé à François Hollande, cliquer ici