La réforme de l’assurance chômage vient compléter un dispositf de réformes qui contribue à la généralisation de la flexibilité et de la précarisation du travail. Le salariat y est présenté comme un statut parmi d’autres, la formation professionnelle comme la garantie d’une évolution professionnelle personnelle dans laquelle chaque personne doit s’investir.