Un commando masqué et armé de planches de bois  s’en est pris violemment à  plusieurs étudiants rassemblés après la manifestation contre les réformes du gouvernement' à la faculté de droit, faisant plusieurs blessés. Une manifestation a été organisée pour protester contre ces violences le 23 mars.

Ce mouvement de protestation s'interroge sur le rôle exact du doyen de la faculté de droit qui aurait permis l'entrée d'hommes cagoulés par une porte de service.