Depuis quelques jours, le gouvernement, les médias et les experts "autoproclamés" se bousculent pour expliquer que l'ouverture à la concurrence et la casse du statut de cheminot-e-s serait la solution pour que vos trains partent et arrivent à l'heure.

Ce que l'on ne vous dit pas, c'est que cette réforme est néfaste pour les usagers.

Lire la suite