"La fraternité ne peut rien contre le chômage !"